Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Presse ABIG : petite mise au point

Publié le par Eléonore P.

J'ai constaté que l'article relatif à l'achat de ma presse Abig ressort dans les recherches "google" avec les mots clés : presse Abig. Les différents articles que j'ai pu lire sur le sujet sur les forums et autres réseaux sociaux m'amènent à prendre la plume sur ce sujet.
J'ai acheté cette presse, ayant besoin de réaliser des tirages intermédiaires (d'Etat) car la séance hebdomadaire de 2 heures dans l'atelier associatif où j'étais inscrite ne me suffisait pas. Il y a, là bas, de très bonnes presses qui font des beaux tirages. Mais en 2 heures (dont il faut décompter les temps d'installation et de nettoyage), on ne fait pas grand chose.
Et je suis tombée malade... et il y a eu le 1er confinement, puis le second... sans oublier les conditions spartiates de l'atelier où il fait froid l'hiver, qui ferme aux vacances scolaires... 
J'ai pris l'habitude de travailler chez moi et, au final, je ne me rends plus à l'atelier associatif. Les tirages seraient certainement plus beaux à l'atelier mais le résultat me satisfait. Je rejoins en cela les propos d'un photographe sur un forum qui disait : est-ce que le résultat attendu vaut vraiment la peine d'investir très cher dans du super matériel ? Je sais que, en ce qui me concerne, ce n'est pas le tirage qui me passionne le plus, mais le travail sur la matrice. 
En conclusion, la presse Abig n'est pas la Rolls Royce des presses de taille douce et elle a un petit look soviétique, mais elle remplit honorablement son office. Et ça me suffit pour l'usage que j'en ai en tant qu'artiste amateur.

Presse ABIG : petite mise au pointPresse ABIG : petite mise au pointPresse ABIG : petite mise au point

Voir les commentaires

Mon papa s'en est allé...

Publié le par Eléonore P.


Mon papa s'en est allé, trop tôt, trop vite.
Cette gravure intitulée "Ange gardien" l'accompagnera.
Il me considérait comme son guide sur la fin.

Nous avons choisi ce texte de William Blake qui lui a été lu :
Je suis debout au bord de la plage.
Un voilier passe dans la brise du matin et part vers l'océan.
Il est la beauté, il est la vie.
Je le regarde jusqu'à ce qu'il disparaisse à l'horizon.
Quelqu'un à côté de moi dit : "il est parti".
Parti vers où, parti de mon regard, c'est tout.
Son mât est toujours aussi haut,
Sa coque a toujours la force de porter sa charge humaine.
Sa disparition totale de ma vue est en moi, pas en lui.
Et juste au moment où quelqu'un auprès de moi dit : "il est parti",
Il y en a d'autres qui, le voyant pointer à l'horizon 
Et venir vers eux, s'exclament avec joie : "le voilà".

 

Voir les commentaires

Teaser : Le livre SEIN

Publié le par Eléonore P.

Le livre SEIN est enfin achevé. Il est maintenant entre les mains de la relieuse Malica Lestang qui va le relier et créer la couverture dans l'esprit souhaité. Philippe et moi devrions pouvoir le présenter au printemps.

Extraits...

Les siècles se délitent,
Se dressent les organiques monolithes,
Des lettres S E I N.


Quel est ce fruit étrange ?
Une tranche de carambole ou une drôle d'orange ?
La fleur du mal s'épanouit en silence,
Elle étire ses pétales si l'on ne fait rien.

 

Est-ce une boîte à bijoux,
Un étui à joujoux ? 
à petits mots doux ?
Le livre sein garde son secret,

À celle qui l’ouvrira,
Le sien y déposera.

 

De marbre je ne resterai point,
Aux médecins, je pose des questions,
J'avance vers la vie dans ce tourbillon,
Combative, je me bats et lève le poing.

Voir les commentaires

Une expo chez Nathalie, salon de coiffure place Velpeau

Publié le par Eléonore P.

Les musées sont fermés mais pas les coiffeurs 😉
Vous avez envie d'une petite coupe et de vous faire une expo ?
C'est possible "chez Nathalie" où j'expose avec Lila art.

Quelques photos pour vous donner un avant-goût :

 

 

 


Merci à Nathalie et Maeva 😘

Voir les commentaires

Challenge des confinés, cadeau de fin d'année !

Publié le par Eléonore P.

 

Ce penseur au burin envoyé par Maryline en remerciement de ma carte traduit bien notre état d'esprit en cette fin d'année. 😏 

Que nous réserve donc 2021 ? 

BONNE ANNEE !

Voir les commentaires

Croisement à la nuit tombée

Publié le par Eléonore P.

La "p'tite dernière" dans la série des Marines, inspirées de Claude Monet.
Je ne résiste pas à montrer la plaque encrée et 2 épreuves à l'huile avec des bleus différents.

 

Voir les commentaires

Le challenge des confinés, suite et fin

Publié le par Eléonore P.

ça y est, hier j'ai reçu la dernière gravure de ce challenge des confinés.
Ce fut très agréable et motivant de participer à ce beau défi organisé par Impressions du Bord du monde !

 

Voir les commentaires

Le challenge des confinés, suite

Publié le par Eléonore P.

Comme promis, voici les gravures reçues, tels des cadeaux de Noël :)
Pour l'instant, 4 sont arrivées : l'une de Bretagne, une autre d'Alsace, la 3ème d'Aquitaine et ce matin, la dernière en date : d'Espagne (Malaga).

 

Voir les commentaires

Le Challenge des confinés

Publié le par Eléonore P.

J'ai répondu "présente" pour participer à un challenge, un  échange de gravures proposé pour rompre l'isolement provoqué par le second confinement de l'année 2020.
Le principe : créer une gravure d'un format de carte postale (par exemple, une plaque de 10 x 15 cm), tirée en 7 exemplaires et l'envoyer, avec un mot au dos, à 7 autres graveuses ou graveurs inconnus. Chacun aura le plaisir de recevoir une carte postale faite à la main. Une cinquantaine de personnes ont accepté de participer à ce challenge, en France et à l'étranger.


Après avoir un peu tâtonné (une gravure ratée qu'il faudra que je reprenne 😉), j'ai pensé à tous ces beaux paysages et monuments de ma Touraine, cachés des regards en raison du confinement. Et j'ai pensé au château d'Amboise que je pouvais contempler tous les matins en allant travailler. Mais ça, c'était avant, avant le télétravail, avant l'interdiction de se déplacer à plus d'un km. 

Voici donc "mon château", caché des regards, au fond d'une grotte magique.

"Au fond de la grotte des confinés, le château d'Amboise apparaît tel un rêve éveillé."

Dès que j'aurai reçu mes 7 gravures, je vous les partagerai.

 

 

 

 

Voir les commentaires

Le phare du bout du monde

Publié le par Eléonore P.

Je pense à tous ces skippers partis seuls, sans assistance et sans escale, faire le tour du monde car je suis une grande fan du Vendée Globe.
Avec de surcroît le semi-confinement, mon inspiration maritime est repartie !!!

Une belle manière noire
(à droite, la plaque de cuivre bercée avec ses "blancs")

 

Un encrage toujours délicat avec l'encre à l'huile 

 

       Voici un tirage que j'aime bien...                         Philippe préfère le flou de celui-ci.

 

          

 

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 > >>