Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Je vois des seins partout !

Publié le par Eléonore P.

 

Très belle photo de Pierre Fuentes acquise aux "petites bouchées" organisées par la galerie Lyeux communs,
sur le thème du FOOD ART.

Un citron ? un sein ?

Un poème de Michel Diaz l'illustre parfaitement.

D'un unique hurlement de louve
la grave et belle obscurité
a brisé son silence
et livré son secret

le fruit d'or
sombre qu'elle tient
dans le creux de sa paume

que sa main a cueilli
aux branche engourdies
d'un ciel accablé de lui-même
(et dont la seule force reste la profondeur
son unique consolation)

a donné à la Nuit du monde une nouvelle chance

Voir les commentaires

Me voici de retour !

Publié le par Eléonore P.

Eléo, le retour cheeky après plusieurs mois de panne dus à l'échec d'une opération dans laquelle j'avais mis beaucoup d'espérance. Il faut que j'explique, pour tous celles et ceux qui ne me connaissent pas personnellement, que j'ai investi la gravure et créé ce blog à un moment où j'ai bien failli y passer. La chrysalide de ma vignette symbolise cet état de transformation d'où je compte bien renaître tel le phénix.
Rouge : la maladie vs la vie. 2017 a été marqué par la découverte d'un premier K, avec un pronostic pas cool... heureusement, je fais partie des 20% de chanceux pour lesquels l'immunothérapie fonctionne. En 2018, j'ai remis ça : deuxième K ! Pas le temps de souffler : j'ai enchaîné chimiothérapie, radiothérapie, hormonothérapie... Je suis une miraculée des traitements qui m'ont bien secouée.
Vert : l'espoir. J'en viens au sujet de cet article, 2 mastectomies plus tard... voici le temps de transcender l'absence de mes seins (qui étaient bien malades quand même), alors que se profilent les reconstructions tant attendues. De cette résilience, va naître un livre conçu avec mon compagnon Philippe, un nouveau Philéo donc : le Livre Sein. Il sera composé de gravures et de textes sur le sein, la maladie, les effets des traitements. C'est l'occasion pour moi de recréer dans un contexte qui me touche beaucoup. L'inspiration revient avec l'envie. Et pas de pathos, s'il vous plaît wink
Voici quelques premiers tirages...

Me voici de retour !
Me voici de retour !
Me voici de retour !

Voir les commentaires

Peindre la nuit

Publié le par Eléonore P.

Très belle exposition, du genre où on passe des heures à découvrir des artistes, à admirer des œuvres, à faire des croquis avec son carnet de dessin. Du genre qui relance l'inspiration, suscite l'envie de concevoir de grandes et belles choses, vous fait ressentir l'absolue, l'impérieuse, nécessité de créer...
Il est certain que j'ai une grande prédilection pour cette thématique qui procure l'occasion de travailler les ombres et les lumières.
Rien que l'oeuvre de Peter Doig ( l'affiche) est magnifique. J'y ai admiré de belles photos de Spillaert, Brassaï, Man Ray, Raymond Hains, Stieglitz, Steichen, une oeuvre surprenante d'Alex Katz, des peintures superbes d'Amédée Ozenfant, d'Anna-Eva Bergman, de Francisco Infante-Arana...
Quel dommage qu'il n'y ait pas eu de gravures. En dépit du titre, on y retrouvait aussi des photos, des vidéos, des sculptures, des tapisseries, des poèmes. Décidément, la gravure est toujours considérée comme un art mineur. 
C'est jusqu'au 15 avril 2019, au Centre Pompidou de Metz. 

Voir les commentaires

Encres et lumière

Publié le par Eléonore P.

Avec l'association La Cage d'Escalier, je participe à l'exposition "Encres et lumière" organisée par la mairie de Veigné, avec une douzaine d'autres graveurs / graveuses.
Ce sera le samedi 23 et le dimanche 24 mars 2019, de 10h à midi et de 14h à 18h, au 4ème étage du moulin (il y a un ascenseur). J'y serai probablement le samedi matin et le dimanche après-midi.

Je suis un peu en berne en ce moment mais j'ai tout de même créé quelques gravures pour l'occasion. 

Voir les commentaires

D'encres et de lumière

Publié le par Eléonore P.

Dans la perspective de la prochaine exposition collective à laquelle je participe fin mars et dont le titre "D'encres et de lumière" est évocateur, je me suis lancée dans de nouvelles créations.
J'aime beaucoup celle-ci, inspirée d'une photo prise la nuit de la cathédrale de Royan. J'ai encore mixé 2 techniques : aquatinte et manière noire. Et particulièrement soigné l'essuyage. Je commence aussi à mieux maîtriser le choix du papier (grammage, teinte), le temps de trempage, le choix de l'encre (aquawash ou huile) en fonction de la technique choisie.

PS : Ce fut la manière noire de trop... l'épicondylite est revenue ! il va vraiment falloir que je m'exerce du bras gauche wink

Voir les commentaires

Les petits formats : une expo réussie

Publié le par Eléonore P.

En cette fin d'année pluvieuse et morose, je suis ravie d'avoir participé aux petits formats à MAME, d'autant plus que j'étais exposée sur un "beau" mur avec Manuel Royo dont j'apprécie le travail.
Après quelques mois d'expérimentations diverses et de préparation, j'ai été récompensée de mes efforts : j'ai TOUT vendu !
Je ne cache pas que j'ai eu un petit serrement au cœur en apportant mes 10 œuvres, encadrées proprement dans des cadres noirs. Mine de rien, on laisse un peu de soi, de l'intime... Je m'attendais à en rapporter quelques-unes (voire toutes...) à la fin du salon. Eh bien, non, que nenni ! Je n'ai rien rapporté. Certaines ont été acquises par des ami-es, d'autres par des inconnu-es, artistes ou non. J'espère qu'elles se plairont dans leurs nouvelles maisons. 
En tous cas, c'est une vraie reconnaissance qui me donne de l'énergie.
Merci à Mode d'emploi et Ozart, en particulier à Marie-Claude pour ses conseils.

Les petits formats : une expo réussie
Les petits formats : une expo réussie
Les petits formats : une expo réussie
Les petits formats : une expo réussie
Les petits formats : une expo réussie
Les petits formats : une expo réussie
Les petits formats : une expo réussie

Voir les commentaires

Expo, Expo, Expo !

Publié le par Eléonore P.

Grande expo des "petits formats à l'école" des Beaux Arts de Tours du samedi 15 au dimanche 16 décembre de 15h à 19h. 
Vernissage : vendredi 14 décembre à 19h.

Je présente une dizaine de gravures au milieu d'artistes que j'apprécie : Héléna Fin, Anne Gruer, Michèle Minière, Babouchka, Manuel Royo... et bien d'autres que  nous aurons le plaisir de découvrir...

Vous me trouverez sur place le samedi et aussi au vernissage wink 

Expo, Expo, Expo !

Voir les commentaires

Activités "encadrement" par temps hivernal

Publié le par Eléonore P.

Oyez oyez braves gens : l'exposition des petits formats approche... 
On a donc commencé l'encadrement des "petits" carrés (10 cm sur 10 cm),
avec ou non un rectangle noir  wink

Alors venez à l'Ecole des Beaux Arts de Tours (anciennement MAME, 40 rue du docteur Chaumier) les voir le week end du 15 et 16 décembre 2018. J'y serai le samedi et je vous préciserai l'heure ultérieurement...

Voir les commentaires

La suite de mes petits formats... l'expo approche !

Publié le par Eléonore P.

Je continue à travailler mes petits formats sur la variation d'un rectangle noir dans un carré.


Avec les ondes sonores, je me suis attaquée à un morceau ardu en matière de manière noire et d'essuyage.


J'ai une affection particulière pour la chrysalide réalisée à un moment de ma vie tout en mutation.

 

Quant à la pellicule photo, elle me fait voyager !


Le temps presse : l'exposition des petits formats par Mode d'emploi est le week end du 15 et 16 décembre 2018. J'en ai montré assez : vous découvrirez les autres sur place  wink

Voir les commentaires

Mes essais de la marbrure

Publié le par Eléonore P.

Je me suis enfin offert le "Grand livre de la gravure" d'Ann d'Arcy Hughes et Hebe Vernon-Morris qui explique plein de techniques nouvelles pour moi. J'ai eu envie de tester celle de la marbrure qui donne un effet similaire à celle du papier à la cuve. 

Voici comment ça marche sur une plaque préalablement préparée en aquatinte :
1. On ajoute quelques gouttes de white spirit au vernis à recouvrir
2. On verse une petite quantité de ce mélange sur un bain d'eau tiède. Attention, si on met trop de mélange, la solution reste compacte à la surface, sans espace et les marbrures ne s'ouvrent pas. Le dosage n'est pas si simple...
3. On remue doucement la surface avec un pinceau pour former un motif.
4. Puis, on pose la plaque à la surface de l'eau, face vers le bas, et on la retire rapidement. 
5. Laisser sécher.
6. Enfin, on plonge la plaque dans le bain de perchlorure de fer.

Là, ça s'est un peu gâté car il est dit, dans le livre, "la morsure est très rapide". Donc j'ai plongé ma plaque 3 minutes. Dans du perchlo, ce n'est pas suffisant (elles utilisent de l'acide nitrique). Puis, j'ai fait différents essais : 6 minutes, 10 minutes, 13 minutes.

essai marbrure gravure
3 minutes
essai marbrure gravure
6 minutes

 

 

 

 

 

essai marbrure gravure
10 minutes
essai marbrure gravure
13 minutes

 

 

 

 

Je pense utiliser la plaque d'essai de 10 minutes pour la vague de Strindberg en essayant donc le procédé d'impression de 2 plaques expliqué dans le grand livre.

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 > >>